Parfaire l'état des connaissances pour mieux protéger - RNNPM

Parfaire l'état des connaissances pour mieux préserver

Les actions menées par la RNNPM sont inscrites dans son plan de gestion et réparties en 3 grandes orientations.

Certaines sont ponctuelles, d'autres ont vocation à se renouveler régulièrement. En voici, à titre d’exemples, quelques-unes classées par orientation.

 

Parfaire l'état des connaissances pour mieux préserver : 

  • l'inventaire et le descriptif des zones humides temporaires méditerranéennes

  • l'étude sur les chiroptères forestiers (avec un focus sur le murin de Bechstein)

  • le suivi du lézard ocellé dans le cadre du PNA qui lui est dédié

  • le suivi des pies-grièches dans le cadre du PNA qui leur est dédié

  • le suivi des bécasses des bois

  • l'analyse écotoxicologique des reptiles retrouvés morts dans la RNNPM, afin d'identifier les types et les niveaux de polluants (réalisée par le Centre de recherche et de conservation des chéloniens de la SOPTOM et le CNRS)

  • le suivi météorologique, le suivi de la phénologie des espèces (date de début et de fin d'hibernation, de migration ou de floraison de certaines espèces) et le suivi des étiages de cours d'eau afin de disposer de données locales relatives au changement climatique

  • l'inventaire des espèces exotiques envahissantes